User Tools

Site Tools


Sidebar

The FreeMedForms projectThe project
Presentation

FreeMedForms EMRFreeMedForms EMR
Electronic Medical / Health Record

FreeDiamsFreeDiams
Computerized physician order entry

Other applicationsOther applications
Other apps of the project

 Screencasts Screencasts
All our screencasts

 Download center Download center
Linux, Mac, Windows

ForumForum
Join the discussion

AidesHelp
Feeling lost?

 Participer Contribute
Want to contribute?

en:drafts:freediams:publication_french

Planned publications for the FreeMedForms project in french

Edito

Small edito structured like this:

  • Drug-drug interaction problematic quick presentation.
  • Free Drug-drug interactions resources available in France
  • What is an open source project and differences with proprietary closed source. Benefits of open source project (in general).
  • Presentation of the FreeMedForms project: FreeDiams application.
  • Scientific validation is laking for French drugs database.
  • Proposition of a validation protocol of the FreeMedForms interaction engine.

Les interactions médicamenteuses (IAM) peuvent avoir un impact extrêmement néfastes sur la prise en charge des patients. Leur fréquence est proportionnelle aux nombre de thérapeutiques prescrites de façon concomittante et sont donc plus fréquent chez la personne âgée. Ces IAM sont pourtant pour la plupart prévisibles et évitables et conduisent, parfois à des hospitalisations ou au décès. Pour certains, la iatrogénèse médicamenteuse pourrait être classée cinquième cause de décès, si elle était intégrée aux statistiques de décès1).

Le praticien/pharmacien se trouve face à un problème : le nombre toujours croissant de médicaments disponibles sur le marché et la rapidité d'évolution du marché du médicament surchargent ses possibilités d'intégration. L'outil informatique, en assurant une pré-analyse, pourrait être un allier de choix dans la détection des IAM au sein d'une prescription ou d'une suite de prescriptions. Un allier efficace, ou non 2)3)

Il existe des outils français de recherche d'IAM. L'AFSSAPS publie le thésaurus des IAM4). L'ouvrage regroupe les principes actifs en dénomination commune internationales (DCI) au sein de classes d'interactions. Les interactions sont définies par le biais des DCI et des classes thérapeutiques. Des informations sur le niveau d'interaction, le mécanisme de l'interaction et la gestion de l'interaction sont disponibles sans toutefois être détaillées par une bibliographie. Son utilisation en pratique courante n'est pas viable dans sa formule papier tant la recherche manuelle d'IAM est chronophage. Il est nécessaire d'utiliser un outil informatique. Certaines bases de données médicaments commerciales utilisent ce thésaurus comme source.

L'informatique pourrait donc s'imposer dans la sphére décisionnelle du praticien. L'HAS a défini des critères précis d'accréditation des bases de données thérapeutiques et des LAP. Malheureusement, aucun indice de confiance n'est défini pour ce qui relève de la recherche et de la gestion des IAM. Et en 2010, certains LAP n'intègrent toujours pas la gestion des IAM.

Nous décrirons deux types de logiciels, les logiciels commerciaux propriétaires à code fermé et à l'opposé les logiciels dits libres et à code ouvert. Les logiciels propriétaires ne permettent pas aux utilisateurs de vérifier les algorithmes de recherche d'IAM ni les données utilisées. Ils ne permettent pas non plus aux utilisateurs d'intégrer rapidement et facilement des données nouvelles (scientifiquement documentées). Par ailleurs, leur intégration à des travaux de recherche nécessite des financements et accords préalables. A contrario, les logiciels libres permettent aux utilisateurs de vérifier les algorithmes, les données et leur permettent aussi de participer activement à l'enrichissement de l'application. L'application elle-même peut être modifiée pour répondre aux besoins d'une étude scientifique. Comme pour les systèmes d'exploitation (Linux, BSD…) ou les ressources internet (le protocole internet lui-même, format de documents internet…), le domaine médical aussi possède sa pléiade de logiciels libres5).

Une communauté internationale de médecins bénévoles s'est mise en place et à développer un outil d'aide à la prescription nommé FreeDiams au sein d'un projet d'informatique médical global : FreeMedForms6). FreeDiams dispose d'un moteur de recherche d'IAM complet disponible pour les bases de données française, canadienne, américaine et sud africaine, basé sur l'analyse des molécules actives et inclus plusieurs sources de données : les données de l'AFSSAPS, de groupes de pairs 7) ainsi que des revues de la litterature indépendantes 8). L'accès aux bibliographies est fournie, au sein de l'application, pour une partie toujours croissante d'IAM. La base de données des IAM est mise à jour régulièrement par un collège de praticiens bénévoles. Un indice de confiance des bases de données thérapeutique est calculé et publié.

Le logiciel permet de créer rapidement une ordonnance ou une liste de médicaments en assurant le calcul des IAM en temps réel. Plusieurs types d'alertes sont définies : dynamiques ou statiques. Les alertes dynamiques obligent à une validation humaine, alors que les alertes statiques sont représentées par des icônes. Le niveau d'alerte pour ces types d'alertes peuvent être configurés avec finesse. Les praticiens utiliseront volontiers un niveau élevé d'alerte pour les statiques et réserveront les alertes dynamiques (bloquantes) aux niveau plus élevés (contre-indications et associations déconseillées). Les alertes comprennent une information succincte de première intention destinée à faciliter la compréhension rapide de l'IAM, ainsi qu'une synthèse complète, que le praticien peut consulter, comprenant les niveaux de risque, le risque lui-même, les modalités de gestion ainsi que la bibliographie. Cette synthèse est destinée à aider le praticien dans sa prise de décision et peut être imprimée et communiquée au patient ou à d'autres praticiens.

Dans la pratique courante, il est nécessaire de connaître le niveau de confiance des outils de recherche d'IAM afin de ne pas entretenir un faux sentiment de sécurité (ou d'insécurité). Nous souhaitons étudier cet indice par deux types d'études : une étude comparative avec des logiciels existants (dont un au moins est considéré comme “gold standard”) et/ou une étude se basant sur une suite d'IAM pré-définies par un groupe de pairs. L'analyse de l'ergonomie des logiciels ainsi que du temps de saisie et le temps d'accès aux informations pertinentes devront entrer en ligne de compte tant leur rôle est primordial dans l'adhésion des praticiens aux logiciels. Les résultats d'une telle étude permettrait au projet FreeMedForms de gagner en performance et en pertinence. Elle permettrait aussi de mieux appréhender la fiabilité des LAP qui seront testés. Pour améliorer l'impact de cette étude, une analyse multi-centrique est souhaitable. Pour participer vous pouvez contacter l'équipe de FreeMedForms par mail: freemedforms@googlegroups.com.

  • Mots: 953
  • Caractères: 6794

Proposition conférence : Linux Solution

Titre de l’intervention (15 mots maximum)

FreeMedForms: Gestion des interactions médicamenteuses. L'unique expérience OpenSource.

Résumé de votre proposition de conférence - 1 page maximum

Les interactions médicamenteuse (IAM) sont nombreuses et source d'évènements médicaux potentiellement graves voire létales[1]. L'évolution globale du marché du médicament et sa rapidité rendent impossible leur détection par les praticiens (médecins ou pharmaciens) sans une aide (papier ou numérique). La plupart des logiciels d'aide à la prescription (LAP) incluent des moteurs de recherche d'IAM. Malheureusement, en terme de repérage des IAM, ces LAP ne sont pas toujours performants[2-3].

Une communauté de médecins et d'informaticiens internationale s'est constituée autour du projet, sous licence GPLv3, FreeMedForms[4], initiée par le Dr Maeker Eric en 2008. Le projet FreeMedForms regroupe plusieurs logiciels dont : un gestionnaire de dossier patient, un LAP, un assistant à la codification CIM10[5]. Les applicatifs sont les plugins du gestionnaire de dossier patient FreeMedForms construits en applications à part entière. Le LAP se nomme FreeDiams. Il permet de construire une prescription sans difficultés et gère les IAM en temps réel. FreeDiams peut travailler avec plusieurs base de données thérapeutiques, actuellement les bases française, américaine, canadienne, belge et sud africaine sont disponibles.

Les moteur d'IAM de FreeMedForms analyse les prescriptions sur la base des composants moléculaire des médicaments. Les composants sont associés, lorsque cela est possible, à un code (ATC) unique et internationalement reconnu[6]. Les certains codes sont regroupés en groupes d'interaction. Les IAM sont définies entre molécules ou entre molécule vs classe ou entre classes.

La gestion des IAM suppose un travail collectif en plusieurs temps. Un outil spécifique, FreeToolBox, a été créé pour effectuer ces différentes étapes simplement. Cet outil, à disposition des praticiens, permet aux médecins/pharmaciens de participer activement au projet sans nécessiter de formation informatique importante. Les données sont compilées en une seule base de données qui est ensuite partagée.

Plusieurs évolutions du projet sont prévues : - inclure l'analyse des paramètres du patient (interactions patient-médicament) ; - analyser, pour une population données (femmes enceintes, allaitantes, sujets âgés), les thérapeutiques potentiellement inappropriées au niveau collectif et indivuel ; - inclure des données sur les effets indésirables des thérapeutiques.

[1]: Lazarou, JAMA 1998. PMID: 9555760
[2]: Rodríguez-Terol. Aguilar A. Farm Hosp, 2009. PMID 19712597
[3]: Saverno. J Am Med Inform Assoc 2011. PMID 21131607
[4]: http://www.freemedforms.com/
[5]: http://www.who.int/classifications/icd/en/
[6]: http://www.whocc.no/atc/structure_and_principles/

Article

drug-drug IAM
drug-patient IAM
drug-food IAM

Source des données d'interactions:
	L'AFSSAPS (basé sur subst active +/- DCI et classes thérapeutiques)
	mais non utilisable sans automatisation/informatisation (trop chronophage)
	+ intégration à logiciel peut amener des pbs de reconnaissance (faut connaître DCI des subs actives)
	+ lacunes (CYTP450, GPG) : ex ERYTHRO + KETOCONAZOLE
	+ non international : hydrocone

Niveau de confiance des logiciels commerciaux
	source(s) des données non formellement identifée(s)
	non étudiés
	intégration de nouvelles interactions (proposé par ex par l'utilisateur) non protocolisée
	évolution de la pertinence sans alerte aux praticiens (ex: LEVOTHYROX+FER/CALCIUM) peut poser des pb 

médico-légaux
	structure commerciale empêche ou rend difficile l'intégration des logiciels dans des démarches de 

recherche clinique

Apport de l'open source
	réactivité (intégration des données du 17/12/2010 dans version publiée 23/12/2010)
	contrôle de l'algorithme et des données sans limitation
	interlocuteurs internationaux
	bibliographie d'une grande partie des IAM (CYTP450, GPG)
	possibilité de proposer des IAM (sous réserve d'un doc scientifique - niveau de preuve suffisant)
	
Risques de l'open source
	logiciels orphelins, stabilité dans le temps
	le manque de MAJ
	la manque de confiance
	le manque de responsabilisation médico-légale ?
	la structure Open source par forcément compatible avec les lois du marché

Seule une étude du niveau de confiance et de pertinence des logiciels de recherche d'interactions 

médicamenteuses permettre aux praticiens de sélectionner le logiciel le plus adapté à sa pratique.
1) Lazarou J, Pomeranz BH, Corey PN. Incidence of adverse drug reactions in hospitalized patients: a meta-analysis of prospective studies.JAMA. 1998;279:1200-1205.PMID: 9555760
2) Quality of interaction database management systems. Rodríguez-Terol A, Caraballo MO, Palma D, Santos-Ramos B, Molina T, Desongles T, Aguilar A. Farm Hosp. 2009 May-Jun;33(3):134-46PMID 19712597
3) Ability of pharmacy clinical decision-support software to alert users about clinically important drug-drug interactions. Saverno KR, Hines LE, Warholak TL, Grizzle AJ, Babits L, Clark C, Taylor AM, Malone DC. J Am Med Inform Assoc. 2011 Jan 1;18(1):32-7.PMID 21131607
4) Thésaurus des interactions médicamenteuses : http://tinyurl.com/24kn96t
7) Flockhart DA. Drug Interactions: Cytochrome P450 Drug Interaction Table. Indiana University School of Medicine (2007) http://medicine.iupui.edu/clinpharm/ddis/table.asp. Accessed [Déc 2010].
8) Oesterheld Jessica. P-glycoprotein Table - the Effect of Drugs and Foods. http://www.mhc.com/Cytochromes
en/drafts/freediams/publication_french.txt · Last modified: 2014/11/20 23:45 (external edit)